Kyriakos Kalaitzidis

(Website)

Kyriakos Kalaitzidis est né à Thessalonique en Grèce. dès son plus jeune âge, il s’intéresse à la musique Byzantine qu’il apprend auprès de Eleftherios Georgiades, et en 1986 il commence l’apprentissage du Oud. En 1993 il fonde En Chordais. Cet ensemble culturel dont il est le directeur artistique a pour but la recherche, l’éducation, et la promotion des traditions musicales de la Méditerranée. Il prend part alors à plusieurs événements majeurs de joueurs de oud, dont le meeting international de Oud à Thessalonique en 2002.
Il a publié une méthode de Oud et obtenu un doctorat supérieur de recherche en musicologie Byzantine à l’université d’Athènes. Il a aussi contribué à un grand nombre d’enregistrements de musique grecque et turque et avec En Chordais il se produit sur les scènes internationales, en collaborant avec des musiciens du Moyen-Orient, de Chine, du Canada ou d’Europe. Il participe également au projet ‘Üç Ud’un Hikâyesi’ (histoire de trois Ouds) avec Mehmet Bitmez et Naseer Shamma.

Albums

Exil - Exile

Label: Buda Musique
Date de sortie en France: 19 Avril 2019

yriakos Kalaitzidis, compositeur, maitre de l’oud, directeur artistique d’En Chordais et un des musiciens et chercheurs les plus importants dans le champ de la musique méditerranéenne, est issu d’une famille d’exilés. Son vécu et ses recherches musicales l’ont mené à s’intéresser du thème de l’exil. Sa musique pour le projet éponyme est un mélange attrayant d’Est et d’Ouest, ayant une musicalité toute particulière comme dénominateur commun. Utilisant une large gamme d’instruments il compose un résultat au timbre très riche, sensible et intelligent. Les mélodies qui composent Exil, profondément enracinées dans la Méditerranée orientale, atteignent pourtant une universalité et ne peuvent manquer de parler à la sensibilité des auditeurs partout dans le monde. De même que le thème de l’exil, si douloureusement vécu aujourd’hui sur les rivages de l’Asie mineure et de la Grèce, ne peut manquer de tous nous toucher parce qu’il renvoie à une éternelle tragédie humaine.

Kyriakos Kalaitzidis - Exil - Exile