Dave Liebman

(Website)

David “Dave” Liebman, né le 4 septembre 1946 à Brooklyn aux États-Unis est un saxophoniste et compositeur de Jazz américain. Il a enregistré, sous son nom ou en tant qu’accompagnateur, près de 300 disques, aux côtés notamment d’Elvin Jones, Michael Brecker et Miles Davis.

David Liebman est atteint très jeune de poliomyélite, qui le laissera légèrement handicapé. Suivant l’exemple de sa mère et de son frère, le jeune garçon reçoit ses premières leçons de musique à l’âge de neuf ans. Sur les conseils de ses parents, il choisit le piano. Amateur de musique classique, il découvre à la radio le Rock and Roll naissant, qui devient une sa passion. Inspiré par les musiciens tel que Jerry Lee Lewis ou Elvis Presley, il adopte alors le saxophone.

Poursuivant son apprentissage dans un atelier, le jeune Liebman découvre l’improvisation et le Jazz, qui le fascine au point qu’il crée dès 14 ans son premier groupe, nommé l’Impromptu Quartet, qui joue dans les bars d’hôtels new-yorkais. Ces concerts ne le passionnent guère et il songe à abandonner le métier de musicien. En 1960 il découvre également John Coltrane lors d’un concert, qui aura sur lui comme sur les saxophonistes de sa génération, une profonde influence.

Introduit dans le monde du Jazz professionnel par le batteur Bob Moses, Liebman joue avec quelques personnalités de passage, dont Roland Kirk en 1962. Parallèlement, il poursuit son apprentissage musical au Queen’s College, aux côtés de musiciens comme Mike Garson, Larry Coryell, Lenny White et Randy Brecker. Il fréquente ensuite des professeurs de renom : Lennie Tristano en 1963 puis Joe Allard et Charles Llyod l’année suivante.

En 1968, Liebman est un musicien professionnel : il vit de l’enseignement et a notamment tourné en Angleterre et en Suède, où il a enregistré pour la première fois en 1967. Installé à Manhattan, il travaille notamment avec Chick Corea, Steve Grossman et Pete LaRoca, avec un style inspiré de John Coltrane.

Dès lors, les engagements s’enchaînent : le groupe de Jazz-Rock Ten Wheel Drive en 1970, au sein duquel Liebman expérimente la flûte et les saxophones baryton et soprano, puis avec Elvin Jones en 1971 et Miles Davis l’année suivante, qui l’invite à jouer sur l’album On the Corner puis l’intègre à son groupe permanent. Cette collaboration avec Davis donne à Liebman un statut particulier parmi les musiciens de Jazz, qui lui permet de se consacrer à ses propres projets. Il travaille notamment sur la fusion Jazz-classique avec le pianiste Richard Beirach et le groupe Lookout Farm, puis crée avec le saxophoniste Pee Wee Ellis, membre de l’orchestre de James Brown, le Ellis-Liebman Band. De 1978 à 1981, il joue avec un quintet qui a notamment permis au public de découvrir John Scofield et il enregistre les albums Doin’ It Again et If They Only Knew avant de créer, toujours avec Beirach, le groupe Quest.

En 1980, Liebman choisit de jouer presque exclusivement du saxophone soprano, instrument relativement peu employé dans le Jazz en dehors notamment de Sidney Bechet, John Coltrane et Wayne Shorter. Se produisant très régulièrement en concert ainsi qu’en master-class, Liebman multiplie dans les années qui suivent les collaborations, notamment avec de jeunes musiciens. En 1986, il rencontre le saxophoniste Français Jean-jacques Quesada avec lequel il se lie d’amitié.

En 1991, il crée le Dave Liebman Group, très inspiré par la période « électrique » de Miles Davis. De passage à Paris en 1996, il se produit en trio avec Jean-Paul Celea et Wolfgang Reisinger. La fin des années 1990 voit Liebman renouer avec le saxophone tenor, ainsi que d’autres instruments tels que la flûte, le piano et la batterie. Il crée en 1998 le Saxophone Summit avec Joe Lovano et Michael Brecker, puis Ravi Coltrane.

En 2005, Dave Liebman reforme le groupe Quest3, puis à la fin des années 2000 interprète sur scène plusieurs albums de Miles Davis : Porgy and Bess, Sketches of Spain et Miles Ahead. Toujours très actif sur scène et sur disque, Dave Liebman se produit notamment régulièrement depuis 2006 au club 55 Bar à New York, en compagnie du guitariste Scott Dubois.

En 2011, Liebman reforme le groupe Jazz Vision Trio avec le pianiste Jean-Marie Machado et les visuels numériques de l’artiste Barbara Januszkiewicz.

Albums

FIRE

Label: Jazzline
Date de sortie en France: 20 Avril 2018

« Fire » est le troisième album de la série que Dave Liebman consacre aux éléments naturels. Le casting de l’album est exceptionnel puisque le saxophoniste réunit autour de lui trois musiciens impliqués dans l’évolution du jazz et devenus des légendes, Jack DeJohnette, Dave Holland et Kenny Werner. Un jazz ardent et chaleureux dont le feu flamboyant étincelle et crépite.

Dave Liebman - FIRE

Distant Song

Label: Whaling City Sound
Date de sortie en France: 26 Janvier 2018

C’est un peu comme… quand vous trouvez un vieux journal dans le grenier qui éclaire le présent. Cette belle trouvaille vous illumine votre jour toute la journée. C’est le même sentiment que vous allez trouver avec “Distant Song”.
Fred Farell, Richie Beirach et Dave Liebman ont évolué ensemble en tant qu’amis et compagnons de musique. Ils se sont réunis autour de “Distant Song”, un projet sincère, produit avec bonheur et amour par ces 3 talents vétérans.

Dave Liebman - Distant Song

Media Luz

Label: La Buissonne
Distribution en France: harmonia mundi
Date de sortie en France: 18 Novembre 2014

Un moment musical exceptionnel pour un dialogue entre un superbe compositeur européen et un grand soliste américain qui nous dessine un jazz de chambre d’aujourd’hui.
“Entre l’ombre et la lumière, la tête dans les étoiles et les pieds solidement ancrés dans la terre, Jean-Marie Machado et Dave Liebman savent manier le feu et la glace, équilibrer l’élan improvisé et la pensée de l’écriture, convoquer l’histoire et les traditions tout en défrichant de nouveaux territoires. Le répertoire qu’ils ont conçu pour ce septette à l’instrumentation inhabituelle sait aussi jouer des contrastes entre les suites habilement agencées et les pièces d’atmosphère.”

Dave Liebman - Media Luz

Knowing Lee

Label: Out Note
Distribution en France: Harmonia Mundi
Date de sortie en France: 17 Mars 2011

Attention, ce trio-là ne ressemble à aucun autre. Le format est d’abord tout à fait inhabituel : Deux saxophones et un piano. Justement, ces trois musiciens n’aiment rien tant que la prise de risque et la liberté. Lee Konitz, l’ancien (1927), saxophoniste alto (et ici aussi au soprano); Dave Liebman, saxophoniste soprano et ténor et Richie Beirach piano. Les «jeunes » ont du respect. Ils ont composé « Knowing Lee » qui donne son nom à l’album. Richie Beirach par exemple accompagnait déjà Konitz à la fin des années 60 avant de rejoindre Liebman pour former – avec Eddie Gomez, basse, et Billy Hart, batterie – le groupe Quest, spécialiste hors pair de l’improvisation collective. Ces petites formations, là où chacun des interprètes dispose d’espace, ont toujours eu la faveur de nos trois comparses. Ils s’en donnent ici à cœur joie. Quitte même pour les deux saxophonistes à se lancer des défis –avec urbanité, cela va sans dire mais sans piano- sur le même instrument (le soprano) dans « Alone together » une des perles de l’album. Tout au long de cette heure divine, Lee, Dave et Richie prennent de l’altitude. Sur les sommets, qui l’ignore, l’air est plus rare… et plus pur.

(source : Outnote Records)

Dave Liebman - Knowing Lee

Negative Space

Date de sortie en France: 01 Juillet 2008

Dave Liebman - Negative Space

Further Conversations

Label: True Azul Music
Date de sortie en France: 01 Mai 2007

Dave Liebman - Further Conversations

Pendulum

Label: JAZZBO NOTES ESSENTIAL RECORDING

Dave Liebman - Pendulum